Aller au contenu Aller au sous menu Aller aux menu divers

Portail de l'Accueil - Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Vivre et créer dans les Monts d'Ardèche. Une autre vie s'invente ici.

Contenu

Imprimer

Pascale Guillet - architecte

 
Une longue expérience d’architecte à Bruxelles et l’acquisition d’une résidence secondaire en Ardèche ont été les ingrédients conjugués d’une nouvelle façon de vivre, d’une nouvelle façon de travailler… Depuis 2005, date de son inscription à l’ordre des architectes en France, Pascale Guillet, son mari et leurs deux enfants ont patiemment mais sûrement posé les bases d’une vie bien organisée, studieuse, culturellement riche… sur la commune de Laboule, canton de Valgorge !
Pascale Guillet
Pascale Guillet

Trois gîtes restaurés en amont, ont permis au mari de Pascale, lui aussi architecte de formation, d’avoir une activité et d’assurer un revenu minimum en attendant que sa femme touche ses premiers honoraires. « Je me suis installée avec l’assurance d’un gros marché avec un ancien client belge. Très vite j’ai eu l’extension d’une crèche, des travaux dans une maison de retraite, un commerce... Mes compétences « bois » et « développement durable » acquises en Belgique m’ont vraiment servie ! » Mais Pascale reconnait que les premières années, elle ne comptait pas ses heures, travaillait souvent le week-end, « même si j’étais en micro entreprise, j’avais besoin de me faire un carnet d’adresses local. » Une organisation à toute épreuve, axée sur le travail et les priorités familiales faites aussi de sorties culturelles (ciné, festival, etc) : « Nos enfants n’ont jamais été internes, nous ne venions pas vivre dans ce cadre pour les voir deux jours par semaine ! ». Des journées bien remplies, 6h30 /19h pour tout le monde et le soir, chacun devant ses cahiers, son ordinateur… « Je n’aime pas travailler sans aller sur place, mais je rationalise les déplacements, j’organise de véritables « tournées » entre mes différents chantiers -j’ai appris à ne pas oublier mon mètre ou mon niveau à la maison !-. Je me rends régulièrement en Belgique pour garder mon réseau professionnel avec qui je continue de collaborer. » En s’organisant suffisamment à l’avance, Pascale fait des allers/retours Montpellier-Bruxelles pour moins de 100 €, « ça étonne tout le monde ici ! ». Elle a également très vite investi dans les nouvelles technologies pour pouvoir communiquer, échanger et travailler à distance. Avec des outils informatiques en 3D et une très grosse imprimante, elle crée, soumet ses propositions sans aucun problème, « je n’aurais pu me lancer dans cette activité si le secteur de Valgorge n’avait bénéficié de l’ADSL. » Le réseau doit être renforcé et elle attend cette amélioration avec impatience ! Après plus de quatre années d’activité professionnelle version ardéchoise, elle est ravie de son choix et enthousiaste sur l’évolution de son installation. « Le fait de très vite travailler pour les communes a facilité notre intégration sociale. Le bouche à oreilles fonctionne bien, la confiance est établie. » Contente aussi que toutes les tracasseries administratives pour s’établir soient loin derrière elle. Pour cette lourdeur, elle n’a sollicité aucune aide : « C’est beaucoup plus simple en Belgique ! Ici, il faut avoir de l’argent pour pouvoir en gagner… »

Une conclusion qui peut être prise comme un conseil par tous les candidats à la création d’activité : avoir soit un capital où l’on peut puiser durant les premières années de démarrage, soit une source de revenus autre (locations, conjoint, garder une autre activité, etc). Enfin de réelles compétences professionnelles assorties d’un solide réseau relationnel sont indispensables pour réussir dans un secteur où il n’est pas question de se « rater » sur un marché !

- Pascale Guillet - architecte
Moulin de Modène
07110 Laboule
04 75 88 96 53
Pascale.guillet@worldonline.fr

 

 Retour á la page précédente  Haut de page