Aller au contenu Aller au sous menu Aller aux menu divers

Portail de l'Accueil - Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Vivre et créer dans les Monts d'Ardèche. Une autre vie s'invente ici.

Contenu

Imprimer

Les Boutières argentinesProgramme Leader

 

Concert dans les hameaux
Concert dans les hameaux


Les Boutières argentines : une création musicale inspirée des chansons et musiques traditionnelles ardéchoises

Les Boutières argentines, entre l’Ardèche et la Pampa, est un projet qui a vu le jour lors de deux résidences d’artistes qui se sont déroulées en 2009 et 2010 dans le cadre du MARAF (Manifestation d’Art Rural d’Avant les Foins), festival de la région des Boutières, en Ardèche.

Né de la démarche de trois musiciens (deux Ardéchois et un Argentin), le projet « Les Boutières argentines » a voulu concrétiser la proposition originale du MARAF de mettre en relation une pratique culturelle exogène – la musique argentine – avec un milieu rural particulier – les Boutières – en raison des similitudes de contextes et des différences culturelles riches d’une interaction potentielle remarquable.

La rencontre de ces deux univers musicaux, la recherche de points communs et de points divergents, a permis la création d’un objet artistique original, fusion entre deux langages, expression inédite d’une réalité quotidienne fortement attachée au territoire.

Ecrite d’après les chants collectés en Ardèche par Sylvette Béraud-Williams, cette création introduit cette partie de la culture qui ne tient qu’aux individus et à leur mémoire. Trace de ce que fut l’Ardèche, témoignage de ce qu’elle est aujourd’hui, « les Boutières argentines » réécrit et revivifie ce patrimoine grâce à la réappropriation de son contenu.

Elle vit désormais à travers sa diffusion lors de concerts, parfois couplés avec une conférence de Sylvette Béraud-Williams.

Découvrir plus de détails sur ce projet

A lire : Le programme Leader a permis d’accompagner ce projet : consultez le bilan détaillé de ce projet en cliquant ici.

A écouter, quelques extraits des Boutières argentines : Grand dieu que la semaine est longue La lauveta et lo quinçon Auzène Adieu paure carnava

Vous êtes intéressés pour accueillir ce concert (avec ou sans conférence) ?

N’hésitez pas à prendre contact avec Anne Le Corre de l’association MARAF :
- téléphone : 06 22 13 18 91
- courriel : festivalmaraf@gmail.com
- site internet : http://www.maraf.org

Les documents attachés

Document MP3 - 2.4 Mo - Publié le 17 février 2012

Document MP3 - 2.5 Mo - Publié le 17 février 2012

Document PDF - 990.5 ko - Publié le 17 février 2012

Document MP3 - 2.4 Mo - Publié le 17 février 2012

Document MP3 - 2.5 Mo - Publié le 17 février 2012

 

 Haut de page